Thérapie : Libérez-vous de la fatigue, Léonard Anthony & Dr Adrian Chaboche, 2019

Ici, ce livre va vous plonger au cœur de votre quotidien, comment l’abordez vous ? Il est vrai que nous sommes constamment fatigués. Fatigué de tout. Plus particulièrement les 7 thèmes évoqués dans ce livre sont : la fatigue au travail (le risque du burn-out), la fatigue de la solitude (ou du fait de rechercher son âme sœur), la fatigue d’une vie de famille, sa gestion au sommeil, la fatigue liée à l’utilisation constante de son smartphone, la fatigue liée à la maladie et enfin la fatigue liée à la recherche du bien-être, d’un objectif à atteindre à tout prix.

En clair, ce livre nous incite à aller à l’encontre de cette fatigue pour mieux l’aborder. Ne pas la fuir mais plutôt se laisser aller vers elle. Voyons comment nous pouvons l’aborder…

Focus sur les auteurs : Léonard Anthony & Dr Adrian Chaboche

focus sur l'auteur : leonard anthony focus sur l'auteur : dr adrian chaboche

Léonard Anthony est praticien en hypnose et spécialiste de la fatigue. Chef d’entreprise, éditeur, auteur, il a été initié il y a plus de vingt ans à la pratique de la méditation et du Yoga Nidra en Inde du Sud. Son travail sur le développement personnel est en bonne partie nourri de ses échanges avec les auteurs (philosophie, santé & bien-être). Avec son ami Adrian, généraliste et psychothérapeute, ils firent plusieurs études sur le sujet et comment faire de la fatigue une alliée dans le but d’avoir une meilleure forme et d’être plus « présent pour soi ».

Le risque du « burn-out » fatigue liée au brun-out

De par ses activités au travail, si nous sommes en surcroît d’activités. Il peut nous arriver de se faire dépasser par les évènements. Des réunions qui s’enchaînent. Une accumulation de travail à effectuer pour être en accord avec les objectifs du groupe. Des décisions à prendre. Des présentations à préparer et tout cela peut aller très vite…Le corps ne répond plus, mentalement nous sommes submergés et c’est ce qu’on appelle le « burn-out ».

À travers ce livre, on nous fait prendre conscience de l’analyse de nos comportements et de nos engagements (gestion de l’effort, de la logique). Ce qui est mis en avant surtout est le fait de se laisser absorber par la fatigue. Une impulsion peut surgir de façon inattendue, dès lors qu’on se laisse totalement prendre par elle, un instant en silence.

L’espace d’un instant, prenez un moment pour vous. Fermez les yeux. Laissez-vous submerger par la fatigue au lieu de la combattre, laissez-vous envelopper par elle. En effet, ne rien faire un instant. S’ouvrir à sa propre rêverie. Se détacher un instant, permet aussi de retrouver l’essentiel, comme il l’est évoqué dans ce livre, de puiser au cœur de son imaginaire sa propre réponse à son immobilisme. L’impulsion au changement s’opérera au cours de ce bref instant. Utiliser la fatigue comme une alliée afin de se reprendre en main, plutôt que de perdre davantage d’énergie à la combattre.

Prenez chaque situation à votre avantage…

Il y a un passage dans ce livre qui m’a interpellé. Il décrit parfaitement certaines situations dans mon travail en tant qu’Ingénieur. Bien évidemment, je n’avais pas attendu de lire ses lignes avant d’y appliquer ce qui y était écrits. C’est pourquoi j’ai pensé qu’il serait intéressant d’évoquer ce genre de situation ici. En effet, je pense que je suis loin d’être le seul dans ce cas-là et c’est pour cela que je voulais vous le faire partager.

l'ennui au travail : source de fatigue

À la différence de la surcharge de travail qui peut provoquer un burn-out, l’ennui et le manque d’activité en entreprise peut avoir des répercussions tout aussi significatives. Il m’arrive régulièrement que je sois en sous-charge de travail. Le travail qui m’est proposé est souvent bouclé en 2h de manière quotidienne. Je suis donc contraint de rester au travail afin d’effectuer mes horaires. À ce rythme-là on tombe dans un ennui profond. Le temps devenant insupportable et mes journées semblables à de longues attentes. Compte tenu de cette situation, on me disait souvent d’être proactif, de proposer de nouvelles choses pour l’entreprise. Ce que je fis la plupart du temps, malgré que la plupart de mes suggestions soient rejetées (ceci n’intervenant pas dans le cadre de ma mission…). Demandez-vous alors ce que vous aimez faire.

Pour ma part, j’aime apprendre, lire et écrire, me former dans des domaines qui m’intéressent. Ce que je faisais pendant mes horaires, lorsque j’avais fini mes activités, c’était lire, écrire et me former dans le trading, l’immobilier. N’ayez pas peur ! Souvent les gens me prenaient pour un fainéant car je ne travaillais pas sur mes projets et je faisais autre chose. Dans un premier temps, et au début cela n’a pas été simple. J’ai acquis la faculté du « i don’t give a damn » . En d’autres termes je n’en ai rien à f***** (de ce que les autres pensent), les résultats parleront pour moi. Ils ne comprenaient pas qu’en vérité je travaillais. Mais qu’au lieu de ne rien faire ou de faire semblant je travaillais pour MOI.

Trouvez-vous des activités qui vous dynamisent activités dynamisantes

« Pour retrouver la vitalité perdue, il faudra peut-être commencer par répondre à une question : qu’est ce qui compte pour moi ? Quel est le jardin que je voudrais cultiver ? Pas celui de mon entreprise, pas celui de mon supérieur, ni celui de ma femme, mon époux et mes enfants, non : le mien ». Trouvez ce qui vous rend véritablement heureux, qu’aimez-vous faire ? qu’est-ce qui vous rend dans état de bien-être ? Trouvez vos valeurs fondamentales. Cela peut être : passer du temps avec votre famille, voyager et donc être libre, apprendre de nouvelles choses, se sentir reconnu, élargir son champ des possibilités en ayant davantage de pouvoir par exemple. Cela peut passer certes par l’argent mais pas que, le développement personnel par exemple, le fait que les gens vous suivent pour vos décisions, votre attitude, vos comportements en général.

Passage du livre à méditer :

« Un homme s’approcha de moi et me demanda spontanément si j’avais un morceau de papier et un stylo. Je lui tendis une feuille d’un carnet que j’avais dans mon sac. Il le prit et dessina dessus un petit point noir, à peine perceptible. « Que vois-tu ? » D’instinct, je lui répondis : « Un point noir. – Regarde plutôt tout le blanc autour, toute cette liberté qui est là, offerte à ta créativité, à ta sensibilité. » »

Ce livre, extrêmement complet dans ce domaine, vous fera réfléchir sur tous les aspects de la fatigue, sous quelle forme peut-elle subvenir. C’est pour cette raison que je rappelle, comme cela a été le cas pour les autres résumés de livre, que je ne ferais référence que d’idées importantes selon moi, m’inspirant, afin de vous donner ma critique la plus transparente possible sur tels ou tels faits. Le but étant de vous donner des éléments de réponse afin de vous faire grandir encore plus chaque jour. Ces résumés ne remplacent en aucun cas les livres en eux-mêmes, beaucoup plus complet sur le sujet.

La fatigue liée à la solitude fatigue liée à la solitude

La solitude est, en effet, une des pires souffrances que peuvent ressentir un être humain. Les humains ne sont pas faits pour vivre seuls, et ont donc le besoin permanent de se socialiser. L’isolement mène à la dépression, à des comportements autodestructeurs et parfois même à la folie. Rappelez-vous Tom Hanks dans Seul au monde qui parlait à un ballon sur lequel il avait dessiné un visage souriant.

La recherche de sa moitié, sa vie de couple et de famille peuvent être des sources de fatigue eux aussi. Tout dépend de comment nous gérons les diverses situations que nous vivons au quotidien. Comment nous réagissons face à celles-ci, et pour cela, il faut améliorer notre façon de voir les choses. Quand les choses nous semblent flous, avec notre partenaire par exemple, comment, selon vous, pouvons-nous améliorer telles ou telles situations ? Un élément important, qui fera de vous quelqu’un de beaucoup plus sage sachant mieux contrôler n’importe quelle situation. J’espère que vous avez la réponse, c’est la Communication.

la communication

N’hésitez pas à vous parler les uns les autres. Révélez-vous quand vous voyez que les choses ne vont pas dans le bon chemin ou dans le chemin que vous espériez. Comprenez votre interlocuteur. « Ainsi, le respect et la considération de l’univers de chacun contribuent de toute évidence à l’équilibre d’une famille ».

La fatigue liée au numérique la fatigue liée au numérique

Que dire maintenant de la fatigue liée au numérique ? L’exemple du smartphone en ait un parfait exemple. Notre dépendance envers cet outil, qui est certes un outil complet et indispensable mais aussi un outil épuisant car lié au travail et à la fatigue. Cette dépendance vient, bien évidemment, du fait que cet outil simplifie considérablement notre vie. Il nous sert à téléphoner. Recevoir et envoyer des courriers. Être connecté au monde en général via les innombrables réseaux sociaux qui nous submergent. Prendre des vidéos, des photos, …etc.

Moi-même, je fais partie de ceux qui ont du mal à décrocher de cet outil si indispensable à nos yeux. Le simple fait de plus avoir de batterie, de ne pas l’avoir à proximité ou dans la poche en déplacement nous fait nous sentir « nu », comme démuni. Cette dépendance au smartphone doit être contrôlée. Mais comment ne pas résister à regarder son smartphone pour voir si nous n’avons pas reçu de nouveaux Likes sur notre dernier post, ou si nous n’avons pas reçu le message que nous attendons.

attention à la dépendance du smartphone

Sans trop rentrer dans les détails de ce qui fait que nos smartphones sont si fatigants pour nous. Il y a certes des avantages à en tirer mais attention à ne pas nous laisser aller à cette surutilisation, pouvant nous entraîner dans l’effet inverse. À force de vouloir être « trop » connecté au monde, nous nous « déconnectons » à nous même. Ainsi, nous nous empêchons parfois d’utiliser au mieux notre capacité de Communication et donc de socialisation. Privilégiant cette façade que sont les smartphones via les messages. Alors attention, « le numérique, je dis oui, à la condition qu’il renforce nos liens humains plutôt que de les déliter ».

En général, pour pallier cette dépendance. J’utilise souvent le procédé d’association en associant mon smartphone au travail. Quand j’ai besoin d’un moment de repos, je m’en éloigne et quand je pense à cet outil je me réfère au travail et donc à cette fatigue. Ce qui me passe l’envie de m’en servir sur le moment. Ou alors le simple fait de le rendre difficile d’accès pendant un certain temps, me passe l’envie de m’en servir aussi, surtout quand je suis en train de faire quelques exercices qui me demande une certaine réflexion, où je ne dois pas être dérangé. Je le mets en muet ou en mode avion, dans un tiroir pendant mon temps d’écriture.

La fatigue liée à la maladie maladie - dépression

Ceci est une fatigue tout aussi importante. Liée surtout ici à la fatigue physique qui entraîne petit à petit une fatigue mentale lorsqu’elle devient récurrente. Cela peut entraîner l’épuisement jusqu’au renoncement de son existence lorsque cela devient trop important à supporter. Dans ce cas-là, nous le négligeons sûrement, mais le mental, l’état d’esprit à avoir dans ce genre de situation est un facteur important. C’est pour cela, que je ne cesse de répéter de se trouver véritablement ce qui nous rend heureux.

Si nous tournons notre état d’esprit de façon positive et que l’on est fermement convaincu que l’on ne se laissera jamais abattre en faisant des choses que l’on aime, des choses qui nous passionne, qui nous donne envie de vivre et de nous sentir bien, alors la maladie n’aura jamais le dessus. « Dans le champ de la maladie, il s’agit d’aller vers l’envie, vers le désir et le plaisir pour quitter le « renfermement » .

Pour finir…

Vous l’aurez compris, afin de laisser la fatigue être notre alliée, il faut tout d’abord se connaître soi-même. Il n’y a pas de secret. Quelles sont nos principales sources de motivation ? Comment j’aborde mon quotidien ? N’y a-t-il pas des choses que je pourrais améliorer dans ma façon d’aborder telles ou telles situations dans ma vie quotidienne ? Ce livre vous apportera des éléments de réponse. Si vous voulez mieux aborder la fatigue. Améliorer votre forme et donc votre bien-être. Ce qui vous permettra de vous améliorer et de vous faciliter la vie, votre quotidien. Ce qui est bien là le but de ce site, vous améliorer continuellement pour ainsi vous élever au plus haut dans tout ce que vous entreprendrez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page